« EUROPE ET AFRIQUE: LES NOUVEAUX DÉFIS » INTEGRATION DES MIGRANTS, Economie VERTE, PLEIN EMPLOI, Quelle role de la DIASPORA?

Les leviers utilisés

- UNE AMBITION QUI EXIGE LA PARTICIPATION DE CHACUN, UNE IMPLICATION DE TOUS, DANS UN ESPRIT D'ENTREPRISE ET DE CRÉATIVITÉ. - COP 21 "Accord de Paris" Déc 2015 / COP 22 "Dimension Africaine" Nov 2016 / Fonds Bleue "Economie bleue" - Sommet à Oyo Congo Mars 2017 
Aller vers 1-L’économie de la connaissance

1-L’économie de la connaissance

A l’aide de chercheurs, elle passe par l’étude des phénomènes naturels pour identifier ce qui peut être reproduit pour notre consommation. C’est le biomimétisme par exemple.

Aller vers 2-L’Economie circulaire

2-L’Economie circulaire

L’économie Circulaire qui vise à dépasser le modèle économique linéaire consistant à extraire, fabriquer, consommer et jeter. Par exemple l’économie Bleu, valoriser les déchets et penser à son réemploi.

Aller vers 3-Agriculture Ecologique

3-Agriculture Ecologique

L’agriculture biologique est une méthode de production agricole qui exclut le recours à la plupart des produits chimiques de synthèse. Par exemple en prenant appui sur le centre de Songhai au Bénin. «La meilleure manière de combattre la pauvreté, c’est de rendre les pauvres producteurs.» C’est le père Godfrey Nzamujo qui résume son ainsi credo.

Aller vers 4-DIASPORA (HOMMES&FEMMES)

4-DIASPORA (HOMMES&FEMMES)

Le codéveloppement implique – de par sa définition même – une participation active de la société civile (Diaspora scientifique, technique et économique), qui est d’ailleurs le plus souvent à l’initiative des projets.

Le développement des nations est un processus bien inégal de partage des richesses, générant un fossé toujours plus important entre le nord et le sud. Pour faire face à ce déséquilibre, les hommes migrent, à la recherche de meilleures conditions de vie. Mais cette migration est aujourd’hui de plus en plus incertaine; les nations riches prennent peur et ferment leurs portes, tandis que les postulants à la survie s’amassent aux frontières.

Nous soutenir

Particuliers ou Entreprises «Réduisez vos impôts en soutenant notre action de manière ponctuelle ou de façon régulière »
jusqu'à 75%! réduction fiscale accordée.

Entreprises (Personnes Morales): ( Article 238 bis-1 du CGI) Pour les entreprises, la réduction d’impôt est égale à 60 % du montant du don effectué en numéraire, en compétence ou en nature, et retenu dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires H.T., avec la possibilité, en cas de dépassement de ce plafond, de reporter l’excédent au titre des cinq exercices suivants. Particuliers : (Code Général des Impôts : article 200 du CGI) La Loi de Finances accorde à nos donateurs jusquà 530 euros, une réduction d’impôt égale à 75% du montant de leurs dons annuels. Ou de 66% de réduction pour les dons ne dépassons pas  20% de leur revenu imposable.

  • Vous pouvez choisir notre association « ADRNS »

  • Depuis la loi d’août 2003 relative au mécénat, l’avantage fiscal a été doublé pour les entreprises

  • Parrainez de manière collective un ou plusieurs projets.

  • Dans le cadre d’une opération ponctuelle, votre entreprise choisit de s’associer à ADRNS.

Le co-développement apparaît comme la seule solution possible, capable d’endiguer la pauvreté. ADRNS est persuadée que la diaspora a un rôle majeur à exercer. En effet, selon une étude de la Banque africaine de développement (BAD), les transferts de fonds de la diaspora africaine subsaharienne atteignent 30 à 36 milliards de dollars américains en 2016.

LES ACTUALITÉS RELATIONS NORD-SUD