L’intégration des migrants au coeur d’une rencontre à Paris

Alors que le 5e sommet Union européenne-Union africaine (UE-UA) verra, les 29 et 30 novembre, dans la capitale économique de Côte d’Ivoire, la participation des chefs d’État et des délégués venus de plus de quatre-vingts pays, l’ADRNS s’interrogera sur les nouveaux défis de proximité géographique liant les deux continents séparés que par 14km à Tanger au Maroc et Algésiras en Espagne, le 8 décembre prochain, à la Maison de l’Europe à Paris.

Dans le nouvel élan à la coopération Nord-Sud du moment, les organisateurs de ce rendez-vous parisien indiquent qu’ils veulent échanger sur l’intégration des migrants, passer en revue l’économie verte et ses opportunités pour le continent et, aussi, réfléchir sur la meilleure contribution de la diaspora en faveur du plein emploi dans les pays d’origine.

Les intervenants, tels l’ancienne ministre de la Francophonie Yamina Benguigui, présidente de l’Institut Schuman Europe;  l’économiste Lucien Pambou; l’ancien président directeur général de l’Agence française de développement, Dov Zerah;  l’avocat à la cour de Bordeaux, Me Vincent Samba; le conseiller municipal de Champigny, Jean-barthelémy  Mouanga;  l’économiste Daniel Koutia; le CEO de Enivrance, Edouard Malbois  ainsi que la présidente du GIE Moringa, Marguerite Homb en visioconférence depuis Brazzaville, ont déjà donné leur accord de participation, indiquent les organisateurs.

« A l’heure de la refondation des relations Nord-Sud, notre désir est d’accompagner les différentes initiatives portées par la diaspora qui s’ancrent dans les leviers suivants: l’économie de la connaissance, l’agriculture écologique, l’économie circulaire et l’énergie, enfin les hommes et les femmes qui ont pour souci leur pays d’origine de sorte à anticiper sur le boom démographique à venir (2,5 milliards d’habitants en 2050 sur le continent) et créer les véritables conditions pour un développement de l’Afrique», explique Dimitri M’Foumou Titi, président de l’ADNRS.

« Nous évoquerons également, avec les participants, les dispositifs en place pour accompagner les migrants et la diaspora dans l’économie verte en Afrique (Europe : ACP, FSE, Forêts, Plan Marshall Afrique : BAD, Fonds bleu, Fonds moringa, PDCA 2 par exemple) », explique-t-il.

Une conférence de presse clôturera les travaux.

Informations /Evénement : inscription obligatoire sur le site  www.adrns.org

Vendredi 8 décembre 2017, de 13 h 30 à 17 h 30

Maison de l’Europe

29 avenue de Villiers Paris 17e

Dimitri  M’foumou-Titi Std:+33(0)179727822

Les dépêches de Brazzaville  / Marie Alfred Ngoma

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *